James Bowman et Bertrand Dazin enchantent La Parenthèse, lors des Riches Heures de La Réole

Le  Festival de Musiques Anciennes de La Réole rencontre cette année encore un succès croissant du fait de sa programmation inventive et prestigieuse!

Notre maison d'hôtes La Parenthèse  vibre régulièrement sous les ondes musicales de ses hôtes (Linda Marks, Guillaume Devin, Ayano Baba ...) pour notre plus grand plaisir.

Pour ces nouvelles Riches Heures de La Réole , nous accueillons cette fois deux grands contre-ténors complices et talentueux, liés par une amitié immédiatement perceptible :  le maitre James Bowman et son disciple Bertrand Dazin.

Un bonheur et un honneur pour nous de les recevoir et de les entendre répéter dans notre maison.  Car la musique et le chant, pour ces deux hommes,  semblent avant tout vécus pour le partage et la transmission..

Cette notion de partage qui mêle le spirituel et l'humain fondent d'ailleurs leur association "La Cathédrale Invisible" , avec l'objectif d'aider de jeunes artistes à partager leur passion musicale avec le public.

Une approche passionnante pour autant résolument tournée vers l'avenir, puisqu'au delà d'un répertoire ancien, James Bowman est aussi le premier à encourager  la création d'œuvres nouvelles! Pour preuve, le jeune compositeur Pascal Siankowski  a composé cet été un Ave Maria interprété par James et Bertrand en avant-première ce weekend à La Réole!

 

 

 

 

Ouvert toute l'année

Tel +33(0)607256729

laparenthese.lareole@gmail.com

Suivez nous sur Facebook!

dim.

21

avril

2019

Alexandre Brasseur quitte Sète pour La Réole

Quel bon souvenir !

un jour un peu pluvieux d'octobre 2018

 

Depuis des mois, il entre dans les foyers de France à travers Demain nous appartient,  une série quotidienne, au succès phénoménal, se déroulant à Sète, tout au bout de notre beau canal...

 

Mais c'est à La Réole et dans notre maison d'hôtes, qu'Alexandre Brasseur est entré par surprise ou plutôt discrétion cet automne!

En chair et en os, équipé pour faire face aux premières pluies automnales, il est arrivé à vélo avec un copain fidèle, un ami complice avec lequel il aime pratiquer le cyclotourisme.

Tous deux ont fait preuve d'une gentillesse et une simplicité vraiment plaisantes!

 

L'art d'apprécier l'instant, de partager votre existence dans une relation étonnante, avec à la clé, le sentiment de se connaitre depuis longtemps, depuis toujours .

Il faut dire qu'Alexandre porte en lui, le talent et le regard profond, si familier, de la lignée des Brasseur,  une lignée qui nourrit notre vie de spectateurs depuis notre enfance...  Si Alexandre avait choisi de dormir dans la chambre Garance, il aurait d'ailleurs vu sur le mur l'affiche des Enfants du Paradis, portant le nom de son grand-père!

 

Ce regard familier et cette belle rencontre nous donnent juste envie de dire à Alexandre de revenir vite à La Réole, la ville d'Edouard Molinaro, qui aime l'art dramatique et les personnes authentiques!

mar.

09

avril

2019

Insolite : une prison qui ouvre ses portes!

La Réole est résolument tourné vers l'art et la culture, bénéficiant d'un patrimoine pluriel :  sa prison, par exemple, dont la ville ouvre les portes aux visiteurs d'un jour, mais aussi aux photographes, sculpteurs ou réalisateurs!

A découvrir absolument si vous en avez l'occasion.

 

Et bientôt peut-être des escape-games dans ce lieu insolite chargé d'histoire...