Raphael De Just, artiste-hôte engagé

portrait de Raphale de Just à La Parenthèse
Raphel De Just expose à La Réole

L'art contemporain est un mode d'expression qu' il n'est pas toujours facile de décoder pour un néophite ...

Accueillir Raphael à La Parenthèse a été un vrai moment de bonheur de ce point de vue, nous permettant d'échanger en direct sur les intentions de l'artiste et les émotions véhiculées par ses oeuvres.
Raphael expose tout l'été à la Réole. Il est impressionnant techniquement et humainement!

Il porte des messages forts et dénonce les incohérences violentes de ce monde... Pour autant il se place dans une logique de transcendance et de purification, avec une détermination humaniste et positive très interessante (Certains de ses oeuvres gigantesques sont même vouées au bucher, comme en 2012 au Carnaval de Toulouse...).

Sensible, il nous offre des oeuvres tout simplement belles!

Venez le découvrir , ainsi que ses homologues artistes, dans les différents lieux d'exposition : l ancienne prison, l abbaye , le vieil hôtel de Ville ....

Ouvert toute l'année

Tel +33(0)607256729

laparenthese.lareole@gmail.com

Suivez nous sur Facebook!

mar.

06

nov.

2018

L'automne en Entre-deux-mers, des couleurs et saveurs nouvelles

lun.

08

oct.

2018

Alexandre Brasseur quitte Sète pour La Réole

Depuis des mois, il entre dans les foyers de France à travers Demain nous appartient,  une série quotidienne, au succès phénoménal, se déroulant à Sète, tout au bout de notre beau canal...

 

Ce week-end, c'est à La Réole et dans notre maison d'hôtes, qu'Alexandre Brasseur est entré par surprise ou plutôt discrétion!

En chair et en os, équipé pour faire face aux premières pluies automnales, il est arrivé à vélo avec un copain fidèle, un ami complice avec lequel il aime pratiquer le cyclotourisme.

Tous deux ont fait preuve d'une gentillesse et une simplicité vraiment plaisantes!

 

L'art d'apprécier l'instant, de partager votre existence dans une relation étonnante, avec à la clé, le sentiment de se connaitre depuis longtemps, depuis toujours .

Il faut dire qu'Alexandre porte en lui, le talent et le regard profond, si familier, de la lignée des Brasseur,  une lignée qui nourrit notre vie de spectateurs depuis notre enfance...  Si Alexandre avait choisi de dormir dans la chambre Garance, il aurait d'ailleurs vu sur le mur l'affiche des Enfants du Paradis, portant le nom de son grand-père!

 

Ce regard familier et cette belle rencontre nous donnent juste envie de dire à Alexandre de revenir vite à La Réole, la ville d'Edouard Molinaro, qui aime l'art dramatique et les personnes authentiques!