L'Echoppe, une adresse savoureuse, où la culture s'invite en toute simplicité

Créperie l'Echoppe à La Réole
Café photo à la créperie l'Echoppe

Ce 4 mars à 19h30, la créperie l'Echoppe s'est inscrite dans une démarche géniale : se transformer pour un soir en café photo, à l'image des cafés littéraires qu'elle a déjà initiés avec audace depuis septembre dernier à la Réole.

Impliquée dans le Festival de la photographie, Emilie nous invite à voyager librement dans l'univers de la photo, à travers divers ouvrages disposés sur les tables.

Les livres sont feuilletés. On s'attarde sur tel ou tel cliché, on frissone, on s'etonne, on adore, on interprète, on rit, on s'entousiasme, on s'interroge... mais surtout, on découvre et on échange.

Quelques professionnels sont dans la salle aux côtés des amateurs, au sens propre du terme.

Pas de crèpes au menu, mais un délicieux potage au potimaron, teinté de vanille, des tapas aux couleurs locales, un verre de vin translucide, ou de cidre pétillant car quand même le lieu s'y prète...

Deux bébés trop mignons, encore indifférents à la photographie, sont tendrement blottis dans les bras de leurs jeunes parents. Une image qui m'émeut et ajoute à la magie du moment...

On a envie de dire "Une soirée pas comme les autres"... Mais en fait si : une soirée comme on en vit toujours à l'Echoppe : gourmande, subtile, douce, intelligente et génereuse.  Surtout Emilie et Romain, sans cesser d'innover, ne changez rien!

Ouvert toute l'année

Tel +33(0)607256729

laparenthese.lareole@gmail.com

Suivez nous sur Facebook!

mar.

06

nov.

2018

L'automne en Entre-deux-mers, des couleurs et saveurs nouvelles

lun.

08

oct.

2018

Alexandre Brasseur quitte Sète pour La Réole

Depuis des mois, il entre dans les foyers de France à travers Demain nous appartient,  une série quotidienne, au succès phénoménal, se déroulant à Sète, tout au bout de notre beau canal...

 

Ce week-end, c'est à La Réole et dans notre maison d'hôtes, qu'Alexandre Brasseur est entré par surprise ou plutôt discrétion!

En chair et en os, équipé pour faire face aux premières pluies automnales, il est arrivé à vélo avec un copain fidèle, un ami complice avec lequel il aime pratiquer le cyclotourisme.

Tous deux ont fait preuve d'une gentillesse et une simplicité vraiment plaisantes!

 

L'art d'apprécier l'instant, de partager votre existence dans une relation étonnante, avec à la clé, le sentiment de se connaitre depuis longtemps, depuis toujours .

Il faut dire qu'Alexandre porte en lui, le talent et le regard profond, si familier, de la lignée des Brasseur,  une lignée qui nourrit notre vie de spectateurs depuis notre enfance...  Si Alexandre avait choisi de dormir dans la chambre Garance, il aurait d'ailleurs vu sur le mur l'affiche des Enfants du Paradis, portant le nom de son grand-père!

 

Ce regard familier et cette belle rencontre nous donnent juste envie de dire à Alexandre de revenir vite à La Réole, la ville d'Edouard Molinaro, qui aime l'art dramatique et les personnes authentiques!