8 et 9 février : I love Manufacture, le marché des créateurs et de la gastronomie à la Réole

Le lieu , fermé au public depuis trop longtemps , est  superbe : ancienne manufacture de tabac, ancien musée de l'automobilie, la Manufacture de la Réole nous ouvre à nouveau ses portes ...

Et le programme est alléchant ! je vous laisse le découvrir en cliquant ci-après :

Manufacture la Réole

Stand d 'Anne Malecot atelier Chanteterre
Stand d 'Anne Malecot atelier Chanteterre

Anne Malecot , céramiste à Castelnau de Médoc et présente pour ce premier marché des créateurs "I love manufacture", a séjourné à la Parenthèse .

Autour du petit déjeuner, elle nous a fait partager sa passion du raku, un mode de fabrication de la céramique reposant sur une  une technique de cuisson et d'émaillage inspirée du japon. Une eshétique et une symbolique qui poussent à la zenitude ... Théières, bols, vases, pots, pieds de lampe, Anne Malecot ( atelier Chanteterre) propose une diversité d'objets aux fines craquelures fumées. Elle propose également des stages dans son atelier!

Contact : annemalecot33@gmail.com

 

 

Ouvert toute l'année

Tel +33(0)607256729

laparenthese.lareole@gmail.com

Suivez nous sur Facebook!

mar.

06

nov.

2018

L'automne en Entre-deux-mers, des couleurs et saveurs nouvelles

lun.

08

oct.

2018

Alexandre Brasseur quitte Sète pour La Réole

Depuis des mois, il entre dans les foyers de France à travers Demain nous appartient,  une série quotidienne, au succès phénoménal, se déroulant à Sète, tout au bout de notre beau canal...

 

Ce week-end, c'est à La Réole et dans notre maison d'hôtes, qu'Alexandre Brasseur est entré par surprise ou plutôt discrétion!

En chair et en os, équipé pour faire face aux premières pluies automnales, il est arrivé à vélo avec un copain fidèle, un ami complice avec lequel il aime pratiquer le cyclotourisme.

Tous deux ont fait preuve d'une gentillesse et une simplicité vraiment plaisantes!

 

L'art d'apprécier l'instant, de partager votre existence dans une relation étonnante, avec à la clé, le sentiment de se connaitre depuis longtemps, depuis toujours .

Il faut dire qu'Alexandre porte en lui, le talent et le regard profond, si familier, de la lignée des Brasseur,  une lignée qui nourrit notre vie de spectateurs depuis notre enfance...  Si Alexandre avait choisi de dormir dans la chambre Garance, il aurait d'ailleurs vu sur le mur l'affiche des Enfants du Paradis, portant le nom de son grand-père!

 

Ce regard familier et cette belle rencontre nous donnent juste envie de dire à Alexandre de revenir vite à La Réole, la ville d'Edouard Molinaro, qui aime l'art dramatique et les personnes authentiques!